Historique : mi-mars 2015 le monde a changé et ça ne se voit pas encore!

Les BRICS ont signé

 Mi-mars 2015 est à marquer d’une pierre blanche. Le monde a connu les plus grands changements de son histoire depuis la fin du féodalisme à la Révolution française.

Ca ne se ressent pas encore, mais les effets seront bien là dans l’avenir, de plus en plus prégnants.


La Chine change le monde

Rien que ça, la Chine a fondé une nouvelle banque mondiale, dotée de 50 milliards d’euros, et en appelle à toutes les nations à venir la rejoindre. Elle drague tout particulièrement l’Europe, dont elle sait bien que les nations ne pourront répondre à son appel…quoique!

 

Bien sûr, le Brésil connaît une période troublée. L’Inde est à un tournant. La Russie connaît une -petite- crise du rouble. La Chine n’a plus « que » 7% de croissance…il n’empêche, ils viennent de fonder leur propre « FMI ».

Ce n’est que le début

D’accord d’accord…mais nous allons tout droit vers non plus une nouvelle émergence d’un « bloc de l’Est », mais l’émergence d’un monde divisé en deux camps : les BRICS et ceux qui les ont rejoint…et l’Occident!

Le Venezuela ne peut vraisemblablement que rejoindre les BRICS, ainsi que tous les autres pays de la Révolution bolivarienne. Et ces nations disposent d’une considérable ressource naturelle mal exploitée et la Chine, la Russie et l’Inde disposent de la technologie nécessaire pour les aider à l’exploiter.

Ca peut sembler aberrant, mais dans un monde aussi vaste, où l’Occident ne représente que 17% de la population mondiale, il pourrait se retrouver…isolé!

Un peu comme un parisien à Paris, quoi…

Une fonction unificatrice

Toutefois, dans le processus de mondialisation, c’est une avancée considérable.

A l’origine étaient des économies disparates, puis émergèrent des groupements, des associations, d’idées, de nations, qui s’unifièrent puis fondèrent la Terre…

A terme, comme les familles se sont organisées en clans, puis les clans en villages, puis les villages en régions, les régions en nations, les nations en Etats-Unis d’Europe, d’Amérique, d’Asie et, bientôt, d’Afrique, ces deux blocs, un jour, se rencontreront et finaliseront le processus de la mondialisation.

Un jour le monde sera unifié…un jour…

En attendant, le monde change

27 pays ont déjà rejoint « l’AIIB » (Asiatic Investment Infrastructur Bank) et la Suisse et le Luxembourg ferment la marche de ces pays qui forment désormais le comité des fondateurs. D’autres pays ne manqueront pas de suivre derrière, mais en tant que simples bénéficiaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.